Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Et ces vacances ???

Je prends le temps ce soir, du mini bilan.

Alors ?... Qu'est-ce qu'elle a fait finalement, la p'tite dame, ces 2 dernières semaines, hein ?

Eh bien, elle a donné beaucoup de son temps à la marmaille. Beaucoup de son énergie aussi. Car les petits hommes sont vigoureux. Très vigoureux. En particulier quand il pleut. Il a plu beaucoup. Je suis donc fatiguée beaucoup. Les petits hommes étant très remontés l'un contre l'autre, Il a fallu instaurer le "grand calendrier de la croix rouge et du rond vert" pour stopper net les pugilats. Explication : Un jour = une croix rouge ou un rond vert. Une croix rouge si les petits hommes pugilent. Un rond vert si les petits hommes ne pugilent pas. Il faut enchainer 10 ronds verts avant mi décembre pour décrocher le droit d'écrire une lettre au Père Noël. Mon vieux depuis, ça file doux... Presque. C'est dur de résister aux affronts fraternels. M'enfin, c'est bien plus calme depuis le "grand calendrier" qui a pris place dans la cuisine. Bien en hauteur sur le mur, bien en face de la porte d'entrée, que tu peux pas le rater là où il est, le "grand calendrier" et que ça te calme les plus petits prémices de la plus microscopique montée de testostérone juvénile. Aaaaaaaaaaah, soulagement dans la maisonnée. Place aux vacances sur de meilleures bases :

On n'a pas pu sauter dans la piscine, ni dégringoler le toboggan à zigzags : le bassin n'a jamais ré-ouvert après sa vidange automnale. Ils ont découvert des carreaux cassés pendant l'opération. Il a fallu trouver le responsable, faire intervenir l'assurance... Je crois bien qu'ils ne sont pas sortis de l'auberge avec cette affaire : ils ont fini par ouvrir de nouveau, il y a peu... Mais les carreaux sont toujours cassés.

Le tout petit homme a copieusement gribouillé. Révélant à travers ses oeuvres successives un penchant indéniable pour l'océan, les bateaux et la pêche. Je joins ici, quelques productions de l'artiste prolixe.

Le petit homme lui, a découvert le jeu du "Pendu" avec moi. Plus récemment, je lui ai fait tâter du Cluedo, mon Cluedo à moi de quand j'avais son âge. Comme neuf, malgré les années. Occasion d'une petite leçon sur le soin que l'on peut doit apporter à ses affaires. "Voyez les petits hommes, ce jeu était à moi quand j'avais 9 ans. Il a donc... Quel âge a t-il ce jeu que j'ai eu pour mon anniversaire à 9 ans ? (Occasion aussi d'une petite révision d'algèbre. Le Cluedo de l'enfance est farci de vertus éducatives :).

Nous avons eu enfin l'intention d'apporter quelques améliorations à la jolie maison. "Avoir l'intention" : expression que j'ai surprise tout récemment dans la bouche du tout petit homme de 6 ans. Fierté maternelle. Et sourire aussi. Car la chute de la phrase du tout petit homme a très vite contrasté avec le démarrage un poil littéraire pour son âge : "z'avais l'intention... de faire caca, mais z'ai plus envie". Vous comprenez ce que je veux dire ? Bref. Nous avons donc eu l'intention de bricoler. L'intention uniquement. Car les chaises vineutèges sont restées dans leur jus et le meuble télé original est resté sur son plan. Avoir de l'ambition n'interdit pas la paresse. Nous avons tout de même fait de jolies promenades. Dont une balade très courageuse de plus de 3 heures en forêt du Gavre, à la recherche de champignons récalcitrants. Nous sommes rentrés sous un orage mémorable, très très bredouilles et très très épuisés. Le lendemain et le surlendemain, j'ai bien senti ma carcasse et mes muscles. 3 heures dans les fougères et les ronces, c'était bien trop. Mais sur le coup, c'était bien bon. Alors...

Je suis même allée faire mon tour à la Kâpitale z'avez vu ?! Mais ça, ça mérite que je m'y attarde un peu. Alors je vous le raconterai une autre fois !

Et ces vacances ???
Et ces vacances ???
Et ces vacances ???
Et ces vacances ???
Et ces vacances ???

Partager cet article

Repost 0