Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Flippe et flippo sont sur un bateau...

Je viens de gober une gélule ovoïde sans stéroïde. Je voulais éviter la chimie. Mais quand ça fait trop mal... ça fait trop mal. Dans le Vidal, au sujet de ma pilule magique, c'est écrit :

 

Classification pharmacothérapeutique : anti-inflammatoire non stéroïdien.

 

Là, tu vois ? Pas de stéroïdes ! Je ne vais pas gonfler des cuissots, ni des pectoraux... Note que la gonflette pectorale ne me gênerait pas des masses. Mais depuis que je Célébrex, pas d'amplification mammaire. Bon. Tant pis. Juste une réduction remarquable de la sensation de brûlure au dessus du derrière. C'est bien déjà.

Je suis contrariée pourtant. J'ai cru que je pouvais me désaccoutumer du Célebrex. Réduire les prises. Etaler la privation sur plusieurs semaines. Arrêter tout à fait. J'ai tenu 15 jours. Je vais en parler à Super Mario. Je n'aime pas dépendre. Je n'aime pas pas bien la chimie non plus. Elle soulage. Mais c'est une vicieuse : elle laisse des traces qu'on paie tôt ou tard. Le Vidal dit d'ailleurs du Célébrex :

 

En raison de l'augmentation possible des risques cardio-vasculaires du célécoxib (déjà, à ce stade, flippomètre sous tension),

en fonction de la dose et de la durée du traitement, ce médicament doit être prescrit à la dose minimale journalière efficace

(flippomètre orange très foncé),

pendant la période la plus courte possible

(flippomètre dans le rouge écarlate).

 

Il va être chargé le rendez vous du 15 avril avec Super Mario. J'affute la liste des points à ne pas oublier au moment M. J'en ai déjà un paquet. 4 mois sans le voir, c'est forcé.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :