Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

C'est un dimanche matin serein et sémillant néanmoins.

Le ciel est bleu de partout. Les arbres des jardins voisins ont de belles feuilles vertes. Les oiseaux gazouillent et je souris. C'est qu'un événement pas banal est venu chahuter joyeusement notre train-train tranquille cette semaine. Mardi, jour de l'anniversaire du tout petit homme, la capitainerie du Croisic m'apprend que nous avons une place dans le port. Pour un bateau. Notre bateau ! Notre bateau à nous, celui qui nous fait envie depuis que je nous ai inscrits sur la liste d'attente en... quand déjà ?... Un bon moment. L'année de la bestiole dans la poitrine tiens. 2009 donc. Il y a peu, ce printemps, j'ai jeté un oeil résigné à la liste des aspirants navigateurs. 3 colonnes de numéros sur 2 pages. Oui parce qu'on ne donne pas les noms des aspirants navigateurs. Ca donnerait sans doute envie aux plus nerveux de tarabuster les mieux placés. Pour moi, aucun risque de passage à tabac : j'ai encore un bon paquet anonymes devant moi. Bon. Enregistrement du fichier comme tous les ans, dans le répertoire "BATEAU" du Mac, fermeture du fichier et la vie continue sans le bateau. Sauf que mardi soir, juste après les festivités familiales fermant la 7ème année du tout petit homme, dernier coup d'oeil à ma messagerie et paf ! La surprise, l'incroyable nouvelle, une place pour nous à Port Charly ! Là juste sous nos fenêtres en plus ! Je vois les bateaux amarrés depuis le canapé du salon ! :)

C'est un dimanche matin serein et sémillant néanmoins.

 

Oh ça alors, je vais te me la saisir cette chance et ne pas la laisser passer ! Moi qui ne connais rien à rien au nautisme, je me mets à chercher LE bateau. Je ratisse tous les sites, je zyeute la gamme intégrale du "pêche-promenade" comme on les appelle. Quicksilver, Jeanneau, Ocqueteau...

C'est un dimanche matin serein et sémillant néanmoins.C'est un dimanche matin serein et sémillant néanmoins.C'est un dimanche matin serein et sémillant néanmoins.

 

J'imagine... Les sorties en famille. La glacière et le panier prêts pour le départ dans le couloir. La rue traversée et hop au bateau ! Les petits hommes et leur canne à pêche dans le cockpit. Les pique-nique, les rires aidés par le rosé frais à l'ombre du taud. Le café réchauffé dans la timonerie, le nez à la fenêtre et les yeux posés sur la plage d'Hoëdic. Les pensées légères et heureuses qu'on laisse venir quand les yeux posés finissent par se perdre dans le paysage... Oh oui ce sera chouette ! Pas une minute à perdre : tout à l'heure, nous allons voir un bateau à Pornic. Mardi, nous serons à Angers pour en voir un autre. On va le trouver ce bateau ! Il sera comme dans la chanson d'Anne Sylvestre que je me chantais petite :

 

"Mon bateau, c'est le plus beau. Il n'est pas bien grand vraiment, il n'est pas bien grand, mais pour moi c'est le plus beau..."

 

Oui, il va être beau notre bateau. Et pas bien grand. Sa petite taille, 6 mètres à peu près, c'est ce qui nous a permis de l'avoir avant les aspirants navigateurs de devant, notre place à Port Charly. Voir trop grand, c'est vivre petit. Un moment que je me le dis. Et au fait, vous savez comment on va l'appeler notre petit bateau du grand bonheur ?...

 

Ez-Laouen.

Joyeusement, en breton.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :