Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Comme Alice.

Comme Alice.

Revenue !

Recousue !

Retendue !

Comme Alice Sapritch dans le sketch de Le Luron. Surrané le sketch. 1983, Drucker, Le Luron, Sapritch... M'enfin ça dit bien ce que je ressens précisément maintenant alors que je t'écris. Je suis comme liftée. Bien tendue de la tempe. Ça tire sévère à droite même. Si je parle, si je mastique, si je ris, impression de me faire sauter les fils !

 

S'ils tiennent, les fils, ils seront retirés dans 5 jours. Lundi quoi. Pour éviter de marquer la peau. En toute logique cette fois, la cicatrice ne devrait pas s'ouvrir : la chirurgienne (esthétique, c'est un plus), bref : la chirurgienne a assuré la suture solide et discrète en recousant aussi à l'intérieur. Comme quand on coud à la main les derniers points d'un coussin après l'avoir rempli de coton. Si tu l'as fait toi aussi ami lecteur, tu vois c'est sûr, ce que je veux te dire : on reprise du dedans, pour pas que le fil se voie une fois fini l'ourlet. Tu vois ou pas ? Ben là, c'est tout pareil !

 

Etonnament, j'ai la balafre au grand air. Pas de bandage, pas de pansement. Si le truc se met à supurer, on z'y collera du micropore pour absorber l'erruption. Pour l'heure, je peux la regarder bien en face l'estafilade. Me la nettoyer très gentiment au savon de Marseille le matin. Passer le relais à l'infirmière en début d'après midi. Elle asperge de sérum physiologique stérile et elle tamponne à la compresse, très gentiment elle aussi.

 

Le 23 juillet, je revois la chirurgienne à Nantes. Ce sera dans 8 jours.

 

Le 30 juillet, je me jette à l'eau. Sous l'eau la tête et la cicatrice numéro 10 ! On m'a dit 15 jours sans me baigner... Tu penses si je suis déjà en train de les compter !

 

A part ça, il était chouette le feu d'artifice du 14 juillet.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :