Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Et pourtant, c'est chouette !

Première mondiale ce matin : Gustave a un robot. Da Vinci quelque chose qu'il s'appelle. Et Da Vinci, c'est l'avenir de la chirurgie du cancer du sein :  il retire la tumeur, mais pas le néné. 

 

On peut extraire une tumeur sans mutiler la patiente, c'est Europe 1 qui me l'apprend ce matin dans la voiture. Il est 10H13. Je reviens de ma séance de kiné mensuelle à Guérande. Celle que je suis précisément obligée d'avoir, pour souffrir moins des séquelles de l'ablation de Gustave justement, quand il avait pas encore le robot merveilleux, voici... 7 ans tout de même. Des années de dos tordu et de douleurs, que je savais pas au départ, que je les devais au dos tordu de l'opération du néné, ces douleurs. Heureusement, j'ai eu la révélation de Luigi. Grâce à Luigi, kinésithérapeute qui s'y connait en chirurgie "réparatrice" du néné ablationné, je sais depuis 2 ans que ce qui rafistole devant, bousille derrière. Je sais aussi la vertu de la kiné mensuelle qui soulage un peu, un temps.

 

Alors je vais pas te mentir, ce matin dans la voiture, je me dis d'abord :

 

"C'est con dis donc, t'aurais eu ton cancer aujourd'hui..."

 

Voui, je sais, je pourrais me réjouir pour les autres, elle est très auto-centrée ma remarque. Mais je m'en tamponne le coquillard et je te la livre même en entier ici, ma remarque assumée, qui tourne autour de mon nombril :

 

"Ça me fait bien mal aux mottes moi, cette nouvelle, parce que si Gustave s'était penché sur mes jolies pommes avec Da Vinci, il me les aurait pas massacrées. Parfaitement, massacrées ! Une boursouflure informe et abjecte que je veux même pas admettre que c'est un néné cette mocheté couturée. Et avec le dos en prime. Hop, cadeau le dos ! Estafiladé pareil, tiraillé et cartonné tellement, que je supporte pas qu'on me le tripote. Et depuis 7 ans hein, que ça dure, je te le rappelle quand même. Alors la nouvelle du jour, oui, elle me fait mal aux mottes, d'abord !"

 

Bien. Je laisse infuser la nouvelle. Elle marine un moment dans la bile. Et puis je l'égoutte bien au dessus du bol... Je la contemple à distance... J'admets... C'est trop tard pour moi, mais c'est une bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle même. Faut sans doute être ruinée du néné comme je le suis, pour l'apprécier pleinement, cette nouvelle. C'est une chance pour toutes les autres. Vivre intacte. Sans mutilation. Ni douleur. Une chance incommensurable.

 

Et tu sais quoi ? Da Vinci, c'est aussi grâce à moi ! À toi ! À nous ! Mais oui, souviens-toi : mes collectes chaque année pour Gustave. Les sous qu'on a donnés ensemble. Les sous que je lui envoie en plus tous les mois... C'est à ça qu'il a servi, pour Da Vinci pardi ! Alors... Égoïste moi ?! 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :