Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Mon boucher bleu-blanc-coeur

Je vais te faire un article pas banal ami lecteur.
Oui, je vais te parler de mon boucher. Sans jeu de mot avec mon chirurgien cette fois. Je vais te parler de "mon boucher" au premier degré, en vrai de vrai. Là, tu vois, c'est son étal :

 

Mon boucher bleu-blanc-coeur

Je veux t'en parler parce qu'il s'est mis à la viande "bleu-blanc-coeur".
Je veux t'en parler parce que peut-être toi aussi, tu en as un comme le mien, pas loin et tu le sais pas. Et ça vaut le coup que tu le cherches. Parce qu'un boucher bleu-blanc-coeur, c'est cool.

 

Tu sais pas ce que c'est ?

 

Bleu-blanc-coeur, c'est le label d'une association créée en 2000.
Un truc sérieux : reconnu par les ministères de la santé et de l'agriculture.
Elle réunit des paysans, des scientifiques agronomes, des médecins et des consommateurs. 
Ensemble, ils se décarcassent pour changer la façon de produire ; pour que les animaux aient une alimentation diversifiée, avec de l'herbe, de la luzerne, du lin... Pas que du maïs et du soja, tu vois. Du coup, double effet kiss cool :

 

  1. 1. retour de la biodiversité dans l'environnement (les agriculteurs se remettent à produire de tout pour nourrir vaches, cochons, poules, lapins et patati et patata). Ça fait du bien à la nature.
  2. 2. plein d'Oméga 3 dans ce qu'on mange. Ça nous fait du bien à nous.
     
Mon boucher bleu-blanc-coeur

Sur toute la chaine alimentaire, on se fait du bien... Jusqu'à l'étal de mon boucher, chez moi, au Croisic ! Quand j'ai découvert le logo bleu-blanc-coeur dans ses rayonnages, je me suis d'abord dit qu'il y avait une erreur : pas moyen d'en trouver en région parisienne avant (je venais de lire Servan-Schreiber après le cancer du néné pas encore métastasé, tu penses si je l'ai cherchée pourtant, la viande de lin) et là, paf ! Elle est sous mon nez et sur ma presqu'île. À peine croyable, cette affaire.

 

Alors je dis "chapeau mon boucher !".
Et merci !

Et j'espère que tu donneras des idées à bien d'autres !

... Et je précise que c'est pas parce que je parle de lui ici qu'il me fait des prix sur la côte de boeuf hein ? Pas de "dessous de billot" entre nous ! Non, non, non. Je parle de lui ici, juste parce que c'est bien ce qu'il fait, c'est tout !

 

Mon boucher bleu-blanc-coeur

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :