Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !

C'est l'été.


Je le remplis de tout ce que j'aime :


Le cocktail et les acras du Mojito bar sur la plage de Saint Goustan. La trempette qui rafraîchit en toute fin de journée quand la canicule cogne comme aujourd'hui. Les pique-niques sur la plage Valentin quand on l'a rien que pour nous le soir, avec les bons amis d'ici. Les mêmes amis autour d'un barbecue sur la terrasse. Encore eux, avec nous, au restaurant sur la rive d'en face. Le bateau sur l'eau à chaque occasion. Les îles. Houat, Hoëdic, Dumet. Les manoeuvres auxquelles je m'entraine avec mon capitaine flambant neuf (tu sais que mon Homme aimé est devenu capitaine au début du printemps pas vrai ?). La natation, le plaisir de nager à nouveau depuis la réouverture de la piscine de Guérance. Les petits hommes à côté de moi chaque matin, pour une page (toute petite page :) de révision, histoire de garder le cervelet alerte malgré la chaleur qui ramollit. Les 3 jours à DisneyLand et les émotions vécues ensemble (la tour infernale qui soulève la tripaille et qui donne même l'impression de l'avoir entière sur les genoux !). Le jardin que j'arrose en soirée, les odeurs de basilic mouillé qui me remplissent le nez. Isséo qui roupille comme un "chien-heureux" sur la 4ème marche de l'escalier, la tête calée sur la plinthe. Je me régale de le reluquer quand il se laisse aller comme ça. Regarde ce que ça donne : 

 

J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !

 

Bref, c'est pas que j'ai plus envie d'écrire. C'est que je suis momentanément occupée à autre chose.

 

Comme je suis une gentille fille, je te mets tout de même ici, ce que je me suis mis dans les mirettes tout à l'heure. Isséo avait chaud. Je suis sortie pour qu'il pique une tête au bout de la cale de la SNSM. Et en chemin... Un soir sublime !

 

Profite, toi aussi.
Moi, je reviens bientôt !

 

 

J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !
J'ai pas l'temps : je vis, tu comprends !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :