Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je suis malade, je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GACHER !

Aoutche !

Aoutche !

C'est l'histoire d'une douche froide.

 

D'une remise en place. Pas méchante. Puisque je la dois à mon petit homme de 13 ans maintenant. Pas méchante, non. Mais implacable. Je te raconte :

 

Comme cela m'arrive parfois, je fais une plongée dans mes jeunes années. Ce coup ci, je plonge avec Dépêche Mode. Dave Gahan, il y a pire pour plonger ;) J'écoute en boucle les albums cultes, les Black Celebration, Music for the Masses, Faith and Devotion, Violator, les singles de 81 à 98, 101, le concert de Barcelone, Berlin... Tout. J'ai tout. Et ce que je n'ai pas encore, je vais l'avoir. Cette musique me transporte. Avant. Ailleurs. Higher. Higher, tu la connais pas ? Je te la mets là, si tu veux te régaler.

Bon, en même temps, pour se régaler, faut aimer Dépêche Mode. La contagion de l'enthousiasme, même en y mettant tout le sien, avec le coeur, la tripaille, tout... Ben, c'est pas automatique. Je l'ai bien vu ce matin avec le petit homme :

 

" Écoute ça, c'est dingue !

- J'aime pas Maman...

- Mais comment t'aimes pas ? Pourquoi t'aimes pas ?

- J'aime la musique, mais pas les chansons. J'aime pas quand il y a des paroles. Moi j'aime la musique sans paroles.

- Ah, mais alors attends, j'ai quelques chose qui va te plaire !"

 

Je farfouine dans mes vieilleries électroniques. Làààà, le voilà l'album que je cherchais. Oxygène. Jean Michel Jarre.

Je sélectionne le titre phare. À la 9ème minute et vingt-sixième seconde. Quand le truc fait :

 

PI TITITITITITITI   PI TITITITITITI   PI TITITITITITITI   PI TITITITITITITI

PI TI   PI TI   PI TI   PI TI   PI TI   PI TI   PI TI   PI TI

PI TITITI   PI TITITI

PI TITITI   PITITI   PI TITI

 

Bon, je reconnais qu'écrit comme ça, c'est pas emballant. D'ailleurs, le petit homme n'est pas emballé. Il dit même :

 

"Pffffff Maman, ça fait pitié."

 

Pas emballé je te dis. Je remballe Jean Michel. Baroud maternel, tentative de remise en perspective :

 

"Mais tu sais que ça date quand même de 76 mon bonhomme. J'avais 7 ans ! T'imagines l'avant garde, l'avance du garçon sur son époque !

- Oui, bon, pour l'époque, c'était bien sans doute."

 

Aoutche.

Bon... Tant pis. Comme il dit le dinosaure de Toy Story (cette scène du dino qui renonce à traverser la route et son trafic, un autre truc culte de ma jeunesse :).

Je retourne à la préparation de mon filet mignon de porc au caramel. Ça, je sais qu'il aime le petit homme.

Partager cet article

Repost 0