Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Patience

Patience

Je ne l'ai jamais été, patiente. Ça non. C'est pire, sans conteste, depuis les cancers, les métastases. Je sais depuis le 27 février, 12 jours, 1 heure et 50 minutes qu'elles me grignotent le foie, après avoir festoyé en nombre dans mon poumon droit. Depuis le 27 février, 12 jours, 1 heure et 50 minutes, je ronge mon frein avec le peu que je sais et ce peu que je sais est déjà suffisant pour me faire de la bile à bonne dose :

  • sans le renfort de la thérapie ciblée, l'Afinitor stoppé le 23 janvier, le traitement hormonal seul, l'Éxémestane, s'est révélé parfaitement incapable de contenir les coups du cancer qui prospère gaillardement. On a perdu le fameux "contrôle".
  • si te traitement hormonal ne chatouille même plus mon cancer, c'est que mon cancer n'est peut-être plus hormonodépendant ?
  • si mon cancer n'est plus homonodépendant, c'est qu'il serait devenu triple négatif ? Je sais depuis le 27 février, 12 jours, 1 heure et 50 minutes que ce sont des choses qui arrivent, dans 10% des cas. Incroyable non ? Mutation, métamorphose, prise à revers des traitements ! Si cette maladie n'était pas une monstrueuse merde, je serais admirative de son ingéniosité.
  • avec mon bol foireux qui fait que depuis les débuts, je me trouve systématiquement dans les pourcentages pourris, je sens bien venir la nouvelle mauvaise.

Et attôtion, c'est pas que je sois subitement pusillanime.
Je m'attends au pire, c'est tout.
Si le pire me tombe sur la cafetière le 16 mars en consultation avec Super Mario, ça m'évitera pas la ratatinade. Elle sera aplatie sur sa chaise la cafetière, une galette de fer blanc sur le tissus bleu !... Et puis elle relèvera le menton, la cafetière, elle ouvrira bien grand le bec pour avaler sa Nième chimiothérapie et elle serrera les dents. Elle reprendra docilement le chemin du champs de bataille en somme, en sachant la guerre perdue d'avance, mais pour grappiller du rab, quelques mois... (années ?...), elle obéira et le doigt sur la couture encore !

Pour commencer, faut déjà se taper la biopsie hépatique du 12 ! Demain. À11H20 à Nantes, prélèvement de salopiotes pour analyse. Le pire sera peut-être évité, va savoir ?!

  • Peut-être que s'il n'est plus hormonodépendant, mon cancer sera devenu HER2+ et me donnera droit à l'Herceptine ? L'Herceptine fait ses preuves depuis quelques années.
  • Peut-être qu'il sera toujours hormonodépendant ? On démarrerait Faslodex-Palbociclib. Un autre duo hormothérapie-thérapie ciblée, dont il faut espérer qu'il fasse mieux le boulot qu'Éxémestane-Afinitor, sans trop m'abimer.

Mais pour commencer, faut déjà se taper la biopsie hépatique du 12 !
Demain.
À11H20.

Patience.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :