Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Coming out.

J'avoue, je fais sortir, je come aoute :

Oui, je me dope. Et depuis 3 ans encore. Gavée d'hormones. Tamoxifène en 2010, Létrozole depuis 2013... Je teste toutes les molécules du marché. À l'affut de toutes les nouveautés. Et z'avez vu le résultat ? Gonflée à bloc je suis !! La reine de la gonflette, c'est bibi !

Pour ça oui, j'enfle, je bedonne, je boursoufle. J'ai dû (et pu, une chance) retirer mon alliance ce matin. Elle serrait trop fort mon doigt boudiné. Je crois bien que je ne la porterai plus désormais qu'autour du cou, à côté du Triskel de ma Bretagne. Encore un petit coup de canif dans la couenne...

Jusqu'à l'ablation des ovaires en début d'année, mon corps formaté par des années de sport, obéissait encore. Poids maîtrisé, silhouette contenue. Mais depuis que "couic les ovaires" en février... C'est la ménopause pour de vrai. Un cortège de réjouissances avant l'âge requis, quelle privilégiée je fais !!

  1. sueurs nocturnes et bouffées de chaleur.
    Ça, je ne suis plus embêtée, c'est déjà un truc de fait.

  2. troubles de l’humeur.
    N'IMPORTE QUOI, MAIS QUELLE MAUVAISE FOI !!!

  3. insomnies.
    Je confirme.

  4. baisse de la libido.
    C'est vrai aussi !... Et bien regrettable : j'aurais pu mettre le point 3 à profit.

  5. sécheresse vaginale.
    Ah, alors si c'est c'est tout sec dedans de toutes façons... pourquoi donc regretter la libido perdue au point 4 ?

  6. ostéoporose.
    Si par miracle les points 4 et 5 sont résolus, le point 6 demande alors circonspection et modération. Faudrait pas que la galipette pète le squelette.

  7. troubles cutanés.
    En clair, ça démange sévère. Un peu partout, la poitrine, le ventre, le dos. Je me lacère ! Mon homme est horrifié de ce que je m'inflige mais ça soulage bigrement.

  8. Et la prise poids !
    Nous y voilà...

Je n'ai pas tant profité pourtant. 2 kilos de plus peut-être. Cela ne fait pas encore de moi une grassouillette. Ce qui me chiffonne en revanche, c'est que je baudruche. On est en train de me souffler dedans. On me gonfle les bras, les mains, pop, pop, pop, pop, pop, les 5 doigts de la main rebondis et replets ! Bonyonyooooonnng le ventre.

Si encore ça me permettait de voler tout cet air insufflé...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :