Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

FELICITE, CONTENTEMENT ET PLENITUDE inspiré par Marie José à Montréal !

Il y a quelques jours, je fais la cyber connaissance de Marie José qui a eu le coeur de se manifester sur mon blog. Il se trouve que Marie-José tient elle aussi un blog. Le 5 juillet, elle y postait une réflexion rafraîchissante sur les états de FÉLICITÉ, CONTENTEMENT ET PLÉNITUDE.

Marie-José nous invite à un exercice inaccoutumé dans nos vies frénétiques. Un exercice qui fait du bien. Un exercice à la porté de tous ! Faisons donc une pause, croquons un Kit-Kat. Prenons quelques minutes salutaires pour identifier dans nos existences, un moment de félicité, un moment de contentement et un moment de plénitude. Marie-José pense à tout : elle livre définition et exemple pour chacun de ces 3 états du bonheur.

 

Je m'y suis collée :

1- Ce matin, j’ai relevé le volet de ma chambre et ouvert la porte-fenêtre sur la terrasse. Brise marine sur les guiboles, Embruns plein les narines, je me suis régalée du spectacle des bateaux cherchant l’abri de la digue, se carapatant sur une mer d’encre juste avant l’orage. FÉLICITÉ.
 

2- Juste après le déjeuner, mon homme entreprend d’aspirer le sol de la cuisine. J’éteins l’aspirateur dans son dos, pousse le son de l’Ipod sur un slow top ringard de Joe Dassin et contrains ma fée du logis aimée à danser collé serré avec moi. 2 minutes 30 de pause câline. CONTENTEMENT.
 

 3- PLENITUDE ?… Comme Marie-José, je garde une sensation très… :) :) :) :) :) … de l’allaitement de mes 2 petits hommes. Aujourd’hui encore, alors qu’ils ont grandi, je ressens parfois ce bonheur qui envahit, emplit tout partout mon corps, tellement, que ça déborde et que je dois l’exprimer !! Je ressens de la PLÉNITUDE quand l’un de mes petits hommes s’endort sur moi dans la méridienne du salon. Petit être en totale confiance au point de se laisser partir dans le sommeil tout contre moi.

 

Vivre heureux, c’est sans doute savoir se saisir de ce qui se présente et le savourer. Vivre heureux, c'est autant qu'on le peut, VIVRE CONSCIEMMENT.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :