Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Trois mots d'explication.

Trois mots d'explication sur mon silence, depuis une semaine tout rond :

Pas-la-forme.
C'est tout.

Le feu a repris dans les vertèbres. Plus haut. Depuis le foyer des lombaires, progression des flammes vers le milieu du dos. Dois-je en déduire que les métastases se font l'ascension de ma colonne vertébrale cet été ?? Peut-être bien... Ou peut-être pas ! La nuit dernière, j'ai décidé de croire les discours rassurants de Super Mario. Rien de visible = rien à craindre. J'ai mal, certes. Mais c'est une habitude chez moi. Un pli bien appuyé depuis des mois, qui font des années. Je m'en accommode :

  • Mardi, bon repas au fond du jardin pour la visite de Liliane et Maurice. Nous avons évoqué Jérôme entre éclats de rire et bouffées de chagrin.
  • Mercredi, sortie familiale à Hoëdic sur le bateau de Papa-Malicieux. Ce faisant, j'ai absolument oublié Super Mario qui m'attendait pour 15H20 à Nantes, mais c'est une autre histoire. J'ai aussi inscrit le nom de Jérôme en très gros sur la plage de l'île, espérant qu'il le verrait de là haut.
  • Jeudi, barbecue, familial toujours. Les mulets frais chassés de la veille par mon Homme-aimé, ont été grillés et dégustés. C'est bon le mulet !
  • Bref, laïfe goze aune.
Trois mots d'explication.
Trois mots d'explication.
Trois mots d'explication.

Je n'ai pas écrit, cela dit. Il me faut vous révéler à ce stade, un autre souci, une autre douleur. Dans l'avant bras, le poignet et le pouce droits. Un nerf sans doute, s'y est réveillé. Pourquoi, comment ?... Je ne cherche plus à comprendre, ni à traiter : la douleur, ma douleur, tient tête aux petites pilules, mais elle finit toujours par se carapater. Lassée sans doute, de n'avoir en face ni réaction, ni résistance. Ma douleur, je l'ai à l'usure. Au petit jeu de l'endurance, je triomphe à tous les coups.

 

Aujourd'hui, ma main droite est presque valide.

La victoire n'est pas loin.
L'écriture non plus !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :