Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Ze riteurne ove "Dans la salle d'attente, on attend... Mais pas que ! "

J'ai une nouvelle pochette surprise pour vous !
Pochette du 8 septembre 2011, à l'Institut Gustave Roussy.

Je viens pour une consultation de suivi avec Spider-Man, précédée par la prise de sang usuelle au centre de prélèvement. A l'accueil, je tends ma "feuille de route" pour la journée. Aïcha, c'est inscrit sur son badge, me tend un boitier gris :

"C'est pour vous. Quand il vibre, c'est que c'est votre tour et vous revenez me voir."

La boite est en caoutchouc. La coque est souple et douce... Et grise. C'est ballot : c'est pas gai le gris. Mais c'est assorti avec tout le reste ici. Le gris des accoudoirs, le gris de la moquette, le gris des tours de portes.

Je prends le bipper. Ce sera plus discret c'est vrai. Jusqu'ici, on se faisait appeler à la cantonade. C'était bruyant comme la place Dinan un jour de marché. Ce pouvait être désagréable. Je regrette tout de même le folklore des noms lâchés à voix haute et à l'appréciation de la salle :

"Mme Latouche !"

: )

"Mr Touron !"

... Monsieur tout rond s'est avéré être très maigre en réalité. La chimiothérapie à bonne dose, c'est bien mieux que le régime DUCON.

"Mme Guigne !"

Ca passait le temps ces noms incongrus. Mais le petit boitier gris est arrivé. Le mien vibre discrètement sur le fauteuil d'à côté où je l'ai posé. Je dois vous laisser !

Partager cet article

Repost 0