Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Jérôme est parti aujourd'hui et il ne reviendra plus

Jérôme, mon Jérôme...
 


Que puis je écrire pour sortir tout ce que je ressens. J'ai mal. Très mal. Encore plus mal que pour mes traitements c'est dire...
Foutue saloperie de cancer vicieux !!! J'espère que tu n'as pas souffert, j'espère que la mort est venue te surprendre sans que tu aies pu gamberger, j'espère que tu n'étais pas seul.

Je pense à toi Brigitte, à vos 2 petits, à votre souffrance qui dépasse tout ce que l'on peut souffrir. Est-ce que je peux seulement faire quelque chose pour vous ? Je partage en tous cas bien humblement votre chagrin, inqualifiable.

Et je tente de me consoler en me repassant en boucle les grands souvenirs avec Jérôme. Ma première boum chez lui à Saint Gilles les hauts et l'occasion pour moi d'embrasser pour la première fois (avec la langue !!) un certain David Leberre. Les discussions dans sa chambre du lotissement Gayet à la Réunion et la découverte d'un "refrain démoniaque" :
Roxaaaaanne, Roxaaaaanne, Roxaaanane, put on the red light ! C'était démoniaque oui. Chacun des moments avec toi. Les descentes de la pente super raide de mon garage, toi en skate, moi en rollers. Les "moukatages" en règle sur la plage de Boucan. Les coups de fil pour me remonter le moral, quand je m'acharnais 60 heures par semaines pour décrocher mes concours dans une ville ingrate et que tu vivais "la vida loca" à Montpellier. Mon passage à Montpellier d'ailleurs et une fête mémorable pour les retrouvailles. Son passage dans mes Pyrénées ensuite, avec Stéphane, le ski ensemble... et les fêtes encore, dans la seule boite du coin à Matemale. Sa mayonnaise inoubliable dans le chalet, avec trop d' huile, et trop d'oeufs, et trop de tout de toutes façons ! Son mariage avec Brigitte ("une femme exaltante") où il rayonnait (encore une fête de très haut niveau ce jour là :)). Tellement de souvenirs en plus de 30 ans...

Jérôme tu me manques tant !

 

... Et Jérôme, il faut que je te dise que mes parents pensent très fort à toi aussi. Ma maman vient même d'évoquer un souvenir que j'avais enfoui : les Sables d'Olonne été 86, championnat de France de Morey. "Mmmm DA BOYS !" tu te souviens ? On dormait tous dans la caravane gentiment (inconsciemment :)) prêtée par mes parents. Isa, et moi d'un côté, mon frère et toi de l'autre. Comme on "astiquait bien la bière" (une de tes expressions croustillantes), les envies de pipi ne manquaient pas. Les tentes des Allemands tout autour ont beaucoup

souffert pendant une semaine !!

Jérôme est parti aujourd'hui et il ne reviendra plus

Partager cet article

Repost 0