Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Bibi ID

1969 :
année érotique et naissance de bibi
(à Rennes, chez les bretons)

Rennes, juin 1969. C'est moi !... Enfin, surtout mes mottes replètes.

 

1970 :
Maman-douce et Papa-malicieux déménagent pour le Pays de Galles
naissance du grand-petit-Frère-sauvage

(à Saint Asaph Flint , chez les GRAND-bretons !)

 

1973 :
Déménagement pour Tahiti
(oui, Maman-douce et Papa-malicieux ont la bougeotte)

Papeete, avril 1974.

 

1980 :
Déménagement pour La Réunion
(Maman-douce et Papa-malicieux ont la bougeotte EXOTIQUE !)

Vue sur Mafate, juillet 1981.

 

1984 :
Déménagement pour La Métropole
(je ne te cache pas que le premier hiver et les années qui suivirent furent... furieusement ingrats)

 

1988 :
Baccalauréat, Permis de conduire, Prépa...
(à La Roche sur Yon, annexe de Sup de Co Nantes... furieusement ingrat, je t'ai pas menti)

 

1989 - 1991 :
Études supérieures à Sup de Co Bordeaux
(dernière année "d'études" à Madrid, échange Erasmus allègre et allègrement arrosé de Gin Tonic)

Bordeaux, mars 1989. Studieuse dans mon studio.

 

1992 :
1er job ! chez BN, oui, oui, les fameux "choco BN"
(je dépense mes premiers salaires dans des vacances à la Réunion. je ne rêve que d'une chose : y vivre !... jusqu'à la rencontre avec mon mari-de-ma-vie-d'avant, chez BN lui aussi.
embarquement, du coup, pour la vie métropolitaine)

 

1996 :
Déménagement pour Paris ! Emménagement du lymphome
(j'encaisse les (mauvais) traitements. je ne doute pas une seconde de la guérison. aaaah jeunesse inconsciente)

 

1998 :
Année boulimique : vacances à la Réunion, nouveau job, mariage !
(avec mon mari-de-ma-vie-d'avant... mais une autre vie me fait envie)

Abbaye de Villelongue, août 1998.

 

2000 :
Je rencontre mon Homme-aimé
(il aime l'océan et la plongée sous-marine, il veut vivre au bord de l'eau, comme moi :)

Les Glénans, mars 2002. La plongée, ensemble.

 

2004 :
Naissance du petit homme
(seule au toilette, je ris sans pouvoir m'arrêter en découvrant le résultat du test de grossesse juste avant le départ en vacances. après le lymphome et les traitements, je ne m'y attends pas. il me faudra d'autres tests, une prise de sang et une écho pour admettre que "ça y est, moi aussi, j'ai réussi !")

 

2005 :
Je me marie encore !... Mais pour la dernière fois.
(au Croisic, avec mon mari-de-ma-vie-d'aujourd'hui, mon Homme-aimé, mon mari-marin !)

 

2007 :
Naissance du tout petit homme
(je voulais "un autre zizi" à la maison. je suis vernie)

 

2009 :
Cancer du néné (le droit)
(on me dit : "on va vous guérir".
bêtement, j'y crois, encouragée par la guérison du lymphome 13 ans plus tôt. erreur grossière)

 

2012 :
Déménagement au Croisic, ON L'A, notre maison au bord de l'eau !

par ici la nouvelle vie !... La nouvelle maladie,

le nouveau traitement et le nouveau centre : après 6 mois d'errements, d'examens normaux qui n'expliquent rien, je sais enfin pourquoi je tousse, pourquoi je m'essouffle au point de ne plus pouvoir finir mes phrases : le cancer du néné, le fameux qui devait guérir et n'être plus qu'un souvenir malheureux, ce cancer là, a métastasé aux poumons. principalement : le foie est touché dans une moindre mesure. la chimiothérapie fait des miracles. mais les métastases osseuses apparaissent. il parait que ce peut-être un effet de l'avastin.
 

Le Croisic, janvier 2013. La tête des jours mauvais.

 

2013 :
Isséo le chien-chocolat agrandit la famille ! 

 

2014 :
Rémission
plus de métastases pulmonaires, ni hépatiques décelables.
les lésions osseuses n'évoluent pas.

... Mais encore un cancer
cadeau de Noël sous mon sapin : le mélanome ! manquait plus que celui là.

 

2017 :
Re-Récidive au poumon droit
Les images pas bien rassurantes sont en réalité revenues en novembre 2016, elles ont grossies en mai 2017 et parce que je m'essoufflais de nouveau cet été, Super Mario avance le scanner de contrôle au 7 septembre. 10 jours plus tard, la récidive est froidement confirmée par un pneumologue très professionnel et très peu empathique.

 

Et aujourd'hui ?
Je vis !

J'espère que le nouveau traitement hormonal et la thérapie ciblée commencés le 29 septembre seront sans pitié pour les salopiotes... Tout en ménageant le reste : la vie sans entrave, c'est mieux !

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :