Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Figues, abricots, raisins... Oui, mais HY-DRA-TÉS !

Figues, abricots, raisins...                    Oui, mais HY-DRA-TÉS !

Il y a peu, je causais ici de la grande sécheresse qui sévissait dans les vergers traités chimiquement... Bien, tu me vois venir, là ?... :D... Non... ;)... On va recauser...

 

 

FOUFOUNETTE !

 

Pour commencer, si tu es voyeur, vicieux, curieux-pas-concerné et juste là pour saliver devant le fruit, je dois t'avertir que tu peux te mettre la quéquette sur l'oreille et t'en aller voir ailleurs avec elle, car ici, de toutes façons : TU NE VERRAS RIEN !

Juste un film 100% "technico-médico-dessiné", rien de vrai, mais du très bien dessiné et expliqué, pour comprendre la fameuse technique du laser C02 fractionné. Alors, là où je suis embêtée un chouille, c'est que dans le machin "technico-médico-dessiné", il y a aussi des explications écrites en anglais, des mots zarbis comme proteonican aggregates, dyspareunia, et caetera, et patati et patata ... M'enfin, je vais te dire ami lecteur, même en français, ils sont imbitables ces mots. Alors tu te concentres sur les images et tu vas piger !

Voooooilà. Tu vois le bazar ?

C'est pas compliqué !


L'abrasion tout du long obligerait les tissus à se régénérer et à retrouver l'élasiticité perdue. Ce serait indolore d'après les témoignages. On éprouverait tout au plus une gêne quand le bidule s'approche de la zone de l'urètre, à la sortie. On le signale et "le monsieur qui abrase" réduit l'intensité du machin. Il faudrait 3 séances espacées d'un mois au départ, puis une séance d'entretien tous les ans.

 

Pour en savoir plus, j'ai cherché sur internet, téléphoné à droite et à gauche, à 2 gynécologes parisiens qui pratiquent l'affaire, à ma copine Laure qui a fondé ce truc très chouette que tu connais peut-être : Mon réseau cancer du sein (si tu connais pas, lance toi :). Bref, Laure elle est comme moi : elle "chine" tout ce qu'elle peut sur le sujet pour la collectivité. J'ai aussi envoyé un e-mail à DEKA, le fabricant de la machine MonaLisa Touch. Leur site est en français, même s'ils sont basés en Italie. Des italiens ! Comme Super Mario ! A priori très positif du coup, tu t'en doutes :D. À propos, Super mario, il connaissait pas MonaLisa, DEKA et tout ça. Mais c'est normal hein, il est oncologue Mario. Son boulot à lui, c'est le néné infesté, pas le fruit rabougri. N'empêche, il s'intéresse. Pour les femmes qu'il soigne... Et qu'il assèche au passage, parce qu'il peut pas faire autrement. Il va d'ailleurs en parler à une amie gynécologue pour avoir son avis.

 

Parce qu'il faut pas s'emballer non plus hein : c'est quand même que les tout débuts de la MonaLisa ! Il n'y a qu'une vingtaine de cabinets/centres médicaux équipés en France. Alors faut sans doute laisser la technique faire son trou, (sans mauvais jeu de mot. En plus, je te jure que celui la, je l'ai pas fait exprès !), attendre de voir ce qu'elle donne sur les quelques pionnières qui y sont passées, en parler à tes médecins divers et variés ami lecteur, bref... Ne nous précipitons pas et restons en alerte.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :