Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !

Le pavé dans la mare

Le pavé dans la mare

C'est le genre de situation que tu redoutes. Quand tu la vois venir, tu serres les mottes pour qu'elle reste en suspens (la situation, en suspens, pas mes mottes évidement). Des fois, elle te frôle juste. Juste le temps de la sentir sans que ça fasse mal. Et puis d'autres, elle te tombe dessus, comme elle m'est tombée dessus ce matin. PAF.

 

Je suis au volant du grand C4 qui convoie le tout petit homme et 3 camarades du Croisic, à l'école de La Baule. Sur la route bleue, c'est comme ça qu'elle s'appelle et tu avoueras qu'un nom pareil, ça sonne tout de même mieux que la nationale 118 de Vélizy. Bref, sur la joliment nommée "route bleue", les conversations vont bon train entre le siège avant droit du tout petit homme et moi même, la rangée arrière et les sièges avant... C'est bruyant, ça cacophone, ça papote et ça caquète. J'explique à mon doux rebelle qu'il ne va pas falloir trainer à la sortie tout à l'heure, quand tout à coup, le pavé. Il vient de l'arrière :

 

"Ben moi, c'est d'un cancer du sein qu'elle est morte ma grand-mère"

 

J'ai un peu chaud aux joues tout d'un coup. Je m'en veux aussitôt d'avoir un peu chaud aux joues. Mince, faut pas. Pourquoi ? Ce n'est que la remarque d'une pitchounette qui a perdu sa grand-mère... D'un cancer... Du sein... Comme le mien ! Il a entendu le tout petit homme ? Il a entendu ou pas ? Je continue à lui parler. Couvrir la conversation de derrière. Parler plus fort. Plus vite. Non, pas plus vite. Il n'a pas entendu. Continuer l'air de rien :

 

"Tout à l'heure mon grand, quand je viendrai vous chercher, il ne faudra pas trainer, d'accord ?

- Pourquoi ?

- Parce que je dois être rentrée pour 17H30 : je participe à une émission de radio.

- Une émission de radio ?... C'est au sujet de ta maladie ? Tu vas parler de ta maladie ?"

 

Sacré grand petit bonhomme... Oui c'est ça, je vais parler de ma maladie. Tu sais bien ce que j'ai. Et tu n'as rien raté de ce qui s'est dit ce matin dans la voiture, j'en suis sûre. Mais mon cancer du sein à moi, ce n'est pas celui de cette grand-mère. Je ne suis pas non plus cette grand-mère. Je tiens bon mon petit. Je tiens bon tout ce que je peux tenir. Bien en main. Je prends la maladie bien en main. Et ma vie aussi. Contrôler ce qui peut l'être dans une situation où, je te l'accorde, je ne maîtrise pas l'essentiel mais bon... Je fais déjà ce qui est à ma portée.

 

Être actrice de son parcours,

 

C'est le sujet de l'émission du jour.
A 18H.

Ici.

Tu l'écoutes ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :